18/04/2014

L'école de Névian se déplace à Bizanet pour Trottin'Aude

DSCN6141.JPG

Mardi 8 Avril, les écoles de 6 villages se sont déplacées à Bizanet pour passer une journée sportive. L'USEP , Aude Languedoc et le conseil général, comme chaque année réunissent les maternelles et les primaires de plusieurs village. Olonzac  s'est rajouté aux 6 autres des années précédentes, Bizanet, Canet d'Aude, Marcorignan,  Montredon, Névian,  Raissac et Villedaigne.
Le matin, les villageois  ont  vu des groupes d'enfants s'aventurer dans les rues. Les maternelles , CP et CE1 sont partis en randonnées, dans la campagne autour des habitations pendant que les plus grands géraient un rallye d'orientation avec messages codés, cartes et boussoles.
Après un repas, pique-nique, bien animé, les primaires se retrouvent près de la cave coopératives, pour différentes courses destinées à différents âges. Le temps et magnifique avec un petit air qui rafraîchie les jeunes coureurs. De nombreux parents se joignent à eux pour les accompagner dans la course ou les soutenir. Le parcours se fait tout autour d'un quartier ou chaque école s'est positionnée pour réconforter et acclamer leurs élèves, enfants ou amis. Les cris, les rires fusent de partout. Les mains claquent à chaque passage, c'est à celui qui en touchera le plus.
La course terminée un goûté copieux leur est offert et tous, après s'être rassasiés, rentrent en bus vers leur école respective. Quelle belle journée!

DSCN6108.JPG

DSCN6087.JPG

DSCN6120.JPG

DSCN6127.JPG

17:37 Publié dans école | Lien permanent | Commentaires (0)

Une nouvelle de Jean Giono lue par le TQS

DSCN5590.JPG

Mercredi dernier, le théâtre des quatre saisons est  venu lire une nouvelle de Jean Giono, écrite en 1953, très peu connue en France: « l'homme qui plantait les arbres ».
Guy-Michel Carbou est venu seul pour présenter cette œuvre qui a été traduite en 16  langues, diffusé auprès de très nombreuses associations écologiques dans le monde entier. Mr Carbou avant d'entreprendre la lecture de la nouvelle explique au public, l'importance de l'écrit de Giono.
En Provence et en Languedoc, la forêt a été saignée à blanc pour une raison économique. Au début de l'industrialisation le charbon de bois était utilisé en permanence. On le fabriquait avec les arbres des 2 régions. Ces forêts et cette fabrication a donné naissance à des fortunes importantes qui ont laissé des traces avec les noms tels que Carbonet, Charbonnier, Carbon ou Carbou (qui fut consul de Narbonne en 1646)
Le texte commence en 1910, un homme raconte son périple au fin fond de la Provence ou il ne voit que des villages abandonnés, des forêts dévastées, un paysage lunaire balayé par le vent. En s'enfonçant dans pays dépouillé de tout, il rencontre un berger guidant 30 bêtes, qui l'invite dans sa bergerie propre et accueillante. Elzéard Bouffier, après avoir perdu sa femme et son unique fils décida d'aller planter des arbres dans ce pays perdu « le Vergon ».  Discrètement et journellement, il planta des graines de peupliers au fond des vallées et l'eau réapparue, des chênes en hauteurs, ils étaient plus rudes pour tenir contre le vent.  en 1945 les habitants sont passés de 3 à 28, dont des couples jeunes. Plus de 10000 personnes doivent leur bonheur mais Giono, en 1957, annonça qu'Elzéard Bouffier était un personnage imaginaire. Grâce à lui de très nombreux pays en ont profité pour reboiser leur régions. Le but de cette histoire était de faire aimer l'arbre ou plus exactement de faire aimer à planter des arbres. Jean Giono a donner ses droits gratuitement pour toutes reproductions et c'est un de ses texte préféré qui ne lui rapporte pas un centime mais qui accomplit ce pour quoi il a été écrit.
La nouvelle lue, le public a été séduit par son contenu et les questions ont fusé. Tous ont quitté le foyer étonnés pour beaucoup de découvrir cette prose inconnue et pour les autres heureux de se la remémorer.

16:40 Publié dans spectacle | Lien permanent | Commentaires (0)

13/04/2014

carnaval revient après 15 ans d'absence

les chiens et leurs maîtres attendent le départ devant les chars.JPG

     Samedi 5 Avril, l'association « la farandole »a  réorganisé une journée de carnaval, absent depuis 15 ans au village.. Depuis leur création, les membres de la « Farandole »travaillent sur des chars en secret. Pour les néviannais ce fut une grande surprise de voir apparaître cinq chars dans la cour des écoles ainsi qu'une Rosalie tirant une tente conduite par les membres du comité des fêtes indiens. Le comité a participé à la décoration des chars et prendra la suite des festivités après le goûté avec un bal masqué qui se fera dans la soirée. Le premier char transporte les frères Dalton, il a déjà fait la cavalcade de Narbonne, Le deuxième est un terrain de rugby sur lequel les nouveaux, anciens et futurs joueurs de l'UNCA chahutaient la foule de curieux. Le troisième représentait les spécialités du village c'est à dire le vin, les vignes et les éoliennes sur lequel de petits vendangeurs regardaient apeurés les déguisements d'en bas. Le quatrième tire une« formule UN » sur laquelle un Mario minuscule salue la foule accompagné de ses amis. Le dernier représente un énorme animal qui peut ressembler à un vers de terre. Tous ces chars sont tirés par des tracteurs conduits par des personnages adaptés à chaque thème.
     Pendant le défilé,  les « Texas Cheyennes »de Narbonne, danseuse de country, à chaque arrêt dansaient, une bandas, les Troubadours de Sètes, animait à sa manière ainsi que deux  Batoucada , « Olonzac Cascabel » et « les Picapan » de Narbonne Plage. Six chevaux montés par des indiennes et cow-girls précèdent le défilé suivi par des chiens du cours d'agility de Névian, au bandanas rouges et leur maîtres. Un sultan de« Narbo-Mandiracus » juniors tire un chameau entouré de danseuses du ventre, leur thème cette année est Aladin. Ils ont l'habitude de festoyer et de participer à toutes les  parades du département. Les seniors ne sont pas loin, ils s'accompagnent d'un landau rempli de confettis, qu'ils versent allègrement sur les passants.
      Cette cavalcade a fait trois fois le tour du village accompagnée de très nombreuses personnes déguisés ou non. Tous s'amusaient, dansaient ou chantaient. Les plus petits courraient d'un char à l'autre en applaudissant. La ballade terminée, tous se sont retrouvés au foyer pour un hyper goûter appétissant et dégusté dans la bonne humeur.
        Le retour du carnaval a été une superbe réussite! Un énorme coup de chapeau aux bénévoles de la « Farandole » et du comité des fêtes!!!!

le comité des fêtes sur le pied de guerre ou plutôt de fête!.JPG

la formule UN a du monde à bord!.JPG

les petits et les grands se sont déguisés.JPG

les plus jeunes ont investis le char de la vigne.JPG

les filles et le rugby

 

DSCN5650.JPG

 Samedi 5 Avril, quatre écoles de rugby ont décidé de se regrouper pour aider les filles passionnées de ce sport à se retrouver régulièrement pour jouer entre elles. Les clubs,  GAOBS [Ginestas, Argeliers, Ouveillan (une partie), Bizes, Sallèles d'Aude], AOC [Cuxac d' Aude et Ouveillan (l'autre partie)], ASA XV [ Olonzac], ont créé une entente pour valoriser le rugby féminin.
    Les entraînements se feront régulièrement à Canet d'Aude, le prochain sera le 26 Avril.
    Le premier entraînement les coachs, après un échauffement, les ont fait jouer pour connaître leur niveau. Au prochain regroupement, le véritable travail commencera.
    Les responsables seront heureux d' accueillir de nombreuses jeunes filles qui désirent s'adonner à ce sport. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de Nathalie Toro  06 50 15 88 47
    Les non  licenciées sont acceptées aussi. Venez pour le plaisir de jouer!
ce nouveau groupe de « rugby-girls » attend de nouvelles partenaires.

DSCN5653.JPG

DSCN5660.JPG

DSCN5675.JPG

DSCN5677.JPG

Effervescence et performances pour nos judokas

emma emie sam.jpg

        Suite aux diverses sélections départementales et régionales, 3 de nos judokas se sont qualifiées au plus haut niveau .
Déjà pressenties en début de saison  par l’équipe technique du club  et le président Gauthier Bocquet  ,pour leur motivation, ces jeunes filles s’étaient perfectionnées auprès de notre médaillée olympique audoise  Automne Pavia , lors d’un stage en haute vallée . Elles ont, a priori tiré profit de cette expérience !
      Emie Sicart , championne de l’Aude 2014  , décroche avec une excellente 3e place en région , sa participation aux finales nationales de zone  minimes ffjda , plus haut niveau pour cette catégorie d’âge . Elle se déplacera à Valence    le   12 avril  afin de rivaliser avec les meilleures filles du grand  Sud Est .
     Emma Manera et Samuelle Morales , également minimes et championnes de l’Aude 2014 , respectivement podium  3e et 2e du dernier grand prix régional des PO , ont quant à elles,gagné leur sélection pour les championnats de France FSGT  qui se dérouleront le 19 avril à Sin le noble (département du nord)
     Le club néviannais renoue avec ses prétendants au titres nationaux, mais cette saison, place aux féminines ! L’équipe dirigeante, qui a misé sur ces 3 jeunes filles est fière de leur parcours et de leur engagement. Quentin  DARRE, professeur du club, affine son plan d’entraînement pour ces grands  rendez vous d’avril, mais ne ménage pas ses efforts car  les  prochains examens de grades nous laissent entrevoir  de toutes nouvelles ceintures noires.

 

21:19 Publié dans Judo | Lien permanent | Commentaires (0)

les brioches de l'AFDAIM-ADAPEI 11 reviennent

DSCN6148.JPG

     Mme Huguette Henric, administratrice et Mme Souazic Jegou directrice de l'IME, accompagnée d’Antony, sont venues comme chaque année présenter leurs nouvelles brioches qui ont pris du poids cette année. Elles passent de  350 g à 500 g et vont coûter 6€. Elles sont toujours fabriquées par l'entreprise « Gilles Bourguignon ».
     Magali Vergnes et quelques membres de son conseil accueillent  ces responsables, qui parlent de leur résultats des années précédentes. En 2013, 44 383 brioches ont été vendues  dans notre département, dégageant  un résultats net de 145 053€ qui finance le poste d'écoute et les permanences qui se tiennent dans les villes audoises. N' ayant pas d'assistantes sociales qui  suivent les familles, la personnes qui est à l'écoute est très appréciée par la directrice des centres de l'IME car un accompagnement social est primordial pour une bonne évolution des familles et des personnes  handicapées mentales.
    Paul Lazès et d'autres bénévoles vont vous proposer cette brioche sur la place du château les vendredi et samedi 11 et 12 Avril de 11 h à 12 h 30 et 18 h à 19 h. Venez nombreux avec 6 € ou plus acheter une ou plusieurs brioches. En vous régalant vous faites une bonne action et surtout des heureux.

21:17 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0)

09/04/2014

championnat jeunes de tennis de table à Névian

championnatjeunes290314.jpg

              Le «  championnat jeunes  » de tennis de table s' est déroulé à Névian le samedi 29 mars. Organisé par le Comité Départemental, il a réuni 40 participants venant de 6 clubs audois : Carcassonne, Caves, Gruissan, Lézignan, Névian et Trèbes.
             Tous les jeunes ont mis leur combativité et leur espoir dans les « joutes »  pour être au meilleur de leur forme. Le bruit des balles rebondissantes était une musique de fond dans une ambiance chaleureuse. Chacun a gagné soit un trophée soit une médaille, au grand plaisir de tous.

Les résultats :

Groupe 1 : 1ières : Coassin--Le Hérissé Enora ( Névian ) et Delcampe Ludivine ( Trèbes )

Groupe 2 : 1iers   : Clergue Marcellin et Tortajade Clément ( Carcassonne )

Groupe 3 : 1iers   : Fernandez Guillaume et Fouya Tom ( Caves 3 ).

 Bravo à tous pour  les résultats et leurs réussites.