24/07/2014

Le premier jeudi de la culture a été apprécié des enfants et parents

les enfants sont bouche bée.JPG

Pour le premier jeudi de la culture, la compagnie Artemesia a animé cette soirée qui a été rapatriée au foyer, le vent soufflant trop fort. Anne-Laure manie les marionnettes de main de maître. Pour ce conte «Le coussin du chat », elle manipule la marionnette de Gros-câlin, le chat qui a perdu son coussin des rêves, offert par Zlavata, petite écolière délurée et un peu magicienne. Dans le conte, tout objet devient marionnette tel que le lampadaire et la poubelle. Grâce à son bon sens et sa malice, avec Gros-Câlin, elle viendra à bout du mystère.
Les enfants, grands et petits, ont participé à l'histoire, en indiquant les objets qui bougeaient où ceux qui paraissait bizarres. Ils avaient peur pour le chat et ont été soulagés pour la découverte du coussin, finalement perdu par accident.
La compagnie Artemesia utilise les marionnettes pour toucher les enfants plus facilement. Elles possèdent une vertu magique qui rassemble ce qui est éparpillé. Elles ont aussi des qualités essentielles, poésie, gaieté et tendresse, valeurs que les enfants reconnaissent. Ils en ont besoin pour grandir.
     La soirée s'est terminée pour le jeune public trop vite.     
   Le prochain jeudi de la culture est le 24 juillet, à la cour des écoles, à 21 heures. Tous les amateurs de chansons françaises doivent être présent ce jour-là. Le trio Chansonneurs va interpréter 100 ans de patrimoine français. Ils vont reprendre les succès de Trenet, Brel, La pointe... Ce concert de grande qualité fera revivre les belles chansons d'antan.

DSCN7463.JPG

 

les enfants sont bouche bée.JPG

le lampadaire est devenu marionnette lui aussi.JPG

DSCN7476.JPG

27/11/2013

les maternelles sont apprentis boulanger pour un matin

le premier groupe attend de pétrir.JPG

     Les élèves de  grande et moyenne maternelle ont visité la boulangerie. Sandrine, l'institutrice, a préféré  diviser en deux la classe pour que les visites se fasse plus facilement. Deux matinées, dans la semaine ont été choisies et chaque groupe a pu apprendre, en peu de temps le métier de boulanger. Madame Ejargue, la boulangère accueille les enfants et les font rentrer dans « l'antre » de son mari.
     Monsieur Ejargue, le boulanger, très patiemment  explique l'utilisation de chaque appareil qui se trouvent dans son lieu de travail. Il fait fonctionner les différents pétrins, celui pour la pâte à pain, celui pour les viennoiseries. Il ouvre la grande chambre froide pour entreposer la pâte prête et la conserver. Il montre le four où ils enfourneront plus tard le travail du matin.
      Sur une longue table, bien enfarinée, il passe une boule de pâte  sous un rouleau qui l'étale en longue bande. Il  refait cette opération plusieurs fois puis il monte un à un, chaque enfant sur un tabouret pour qu'il puisse appuyer sur un bouton pour couper des carrés de pâte. Il leur présente 2 triangles et chacun doit les rouler pour obtenir des croissants.  Avant de commencer à les rouler, les enfants se lavent consciencieusement les mains puis iIs s'appliquent, les uns sans un mot, d'autres en blaguant  mais  tous sont contents du résultat. Les croissants une fois roulés, vont dans le four et les petits, tout excités, attendent impatiemment la fin de la cuisson. Le boulanger, pour les occuper, leur donne une boule de pâte à pain et leur demande de pétrir et de créer un pain suivant leur imagination. Une tortue sort du four, à la grande joie des apprentis d'un jour qui sera posée sur un table  au regard des enfants dans la classe .
      La visite terminée, ils repartent tous avec leurs croissants, qu'ils vont partager avec leurs amis qui les attendent en classe: un goûté bien appétissant pour l'après-midi! Sans oublier le pain qu'ils vont partager en famille.

le deuxième groupe se tient devant le four.JPG

il faut en premier poser la calotte sur la tête.JPG

que c'est beau de voir un fouet tourner.JPG

commencer par rouler le triangle.JPG

15/11/2012

malgré le mauvais temps les monstres d'Halloween investissent le village

des bonbons ou des sorts!!!.JPG

Ce 31 octobre le temps est humide et souvent des « giboulées » mouillent les promeneurs, mais cela n'a pas fait peur aux nombreux monstres et sorcières qui sont de sortie. Les tout petits sont accompagnés par des mamans et parfois des papas qui osent se déguiser pour la plus grande joie de leur progéniture. Des plus grands, sont en groupe et se promènent dans tout le village. Depuis de nombreuses années cette coutume, qui permet aux enfants et aux parents de se costumer et de se grimer, a pris sa place auprès des villageois qui pensent à remplir leurs paniers de bonbons pour cette journée particulière. Ces petits et grands toquent aux diverses portes qui s'ouvrent toutes grandes pour les laisser piocher des bonbons, gâteaux ou sucettes. Ils chantent heureux des bonbons ou des sorts! Mais cette journée a une fin et  ces personnages extravagants et joyeux rentrent chez eux car  le soir tombe et l'humidité rafraîchie mais ils sont fiers de leur bourse bien remplie de sucreries.

s'il vous plait des bonbons!.JPG

un groupe d'enfants.JPG

DSCN6999.JPG

DSCN7009.JPG

17/10/2012

Le cathéchisme accueille de nouveaux enfants

les catéchistes.JPG

Ce mercredi, les jeunes catéchistes se retrouvent à l'église. Madame Lasserre, fidèle à son poste, et les grands accueillent les nouveaux de CE1.

Cette année des élèves de Canet et Moussan  rejoignent les néviannais, ce qui agrandit le groupe de jeunes chrétiens à la grande joie de la catéchiste. 

Les CE se comptent au nombre de 12, ils seront reçus, à l'église, le mercredi matin de 10 h à 11 h 30. Le programme de cette année sera la visite de l'église et apprendre les principales prières. Ils étudieront  le livre des chrétiens pour cela la catéchiste utilisera la bible en images. Dans l'année ils rechercheront l'origine de leur prénom et le saint qui le protège.

Les CM, sont 9 à se retrouver eux aussi à l'église, tous les mardis de 17 h à 18 h 30. Tout le long de l'année ils vont approfondir l'ancien testament et chercher le lien avec le nouveau. Une journée de solidarité est prévue ainsi qu'une rencontre avec tous les jeunes chrétiens du Narbonnais  dans une abbaye de la région. Évidemment il ne  faut pas oublier la préparation et la retraite de communion.
Toutes les inscriptions ne sont pas clôturées.

 Si des jeunes désirent recevoir le baptême ou se préparer à la communion ils peuvent s'inscrire aux heures des cours, à l'église.

la rentrée des jeunes catéchistes.JPG

28/12/2011

visite du Père Noel à l'école

tous les cadeaux sont ouverts.JPG

Vendredi, dernier jour d'école, le père Noël a rendu une visite aux élèves de la maternelle. Certains, tout timide, n'osaient s'approcher de l'homme en rouge. Les plus téméraires montaient sur ses genoux, pendant que les appareils photos des parents crépitent. A tour de rôle ils reçoivent un cadeau et heureux vont le montrer à papa, maman. Une fois la distribution finie les enfants repartent en classe pour quelques instants après  repartir à la maison.
 Pendant ce temps le pied du sapin se couvre de cadeaux pour les jeunes de la cantine. Une fois le repas terminé, ils se précipitent dans la grande salle ou le sapin scintille et en commençant par les maternelles des groupes de 4 à 6 enfants choisissent un paquet, l'ouvrent ensemble et découvrent une trottinette, un ballon sauteur, des jeux de construction, de quoi occuper les élèves en garderie. A chaque ouverture, des cris de joie accueillaient la découverte des cadeaux, et tous veulent les essayer. Malheureusement l'heure de la rentrée en classe sonne et il faut quitter ces paquets. Çà sera pour l'année prochaine! Bonne vacances à tous.

DSCN0019.JPG

un paquet à ouvrir.JPG

merci papa Noel.JPG

DSCN0004.JPG

la fête au village

ils tournent les manèges.JPG

Pendant 3 jours, la musique raisonne dans tout le village, tous les après midi et tous les soirs. Les enfants, adolescents et adultes comprennent. Les manèges, comme chaque année, sont installés sur le parvis de la cave coopérative. Les autos tamponneuses pour grands sont investies presque totalement, elles virevoltent, se tamponnent à toute volée. Les plus petits préfèrent les animaux tournants, et la pêche aux canards. Quelques casses-cou osent monter sur les voitures à leur taille, mais ils ne sont pas assez téméraires pour se cogner. Un attroupement s'installe autour de la barbe à papa colorée. Grands et petits sont gourmands et se laissent tenter par cette boule de fil sucrée multicolore. Quelques adultes se prennent au jeu de « pousse pièces » et y passent un certain temps pendant que sa progéniture tourne et s'amuse. Il y a de quoi se distraire pour tous et chaque année ils profitent de ce moment de détente, apporté par les forains.

la pêche n'est pas évidente.JPG

 

quelle est belle la barbe à papa.JPG

DSCN0416.JPG

DSCN0423.JPG

12/11/2011

les échos d'Identi'terres

Echo répond à Nymphe.JPG

Le festival Identi' terres du parc naturel régional fait une halte au foyer. De nombreux enfants et leur parents sont venus découvrir ce petit spectacle. Il parle de son et d'écho. Trois personnages sont sur scène, un énorme bidon est porté par Nymphe qui parle et chante. A chaque parole Echo répond mais Nymphe qui est marchande de son, ne comprend rien et rentre en conflit avec cette intruse. Dans un autre bidon un acteur qui représente les sons, apparaît. Les enfants assis sur des coussins devant la scène sont pris par ce jeu de son et d'échos. Les enfants ont joués le jeu car les trois acteurs étaient, quelques jours avant, venus en classe leur expliquer l'idée du spectacle.
 Ce fut pour les protagonistes et auditeurs un moment merveilleux et cet instant si poétique et féerique a paru trop court. Tous se sont séparés  et sont repartis sur un petit nuage chez eux prêts à revivre une telle expérience.

les bidons de sons.JPG

crédit_A.Ancel.JPG