28/04/2014

un conte au fil de l'eau pour les maternelles

DSCN6279.JPG

     Par la volonté de Mme Bartissol, conseillère pédagogique de l'éducation nationale, les enfants de la maternelle ont été regroupés dans la salle d'évolution pour assister à un spectacle au fil de l'eau créé spécialement pour une tournée départementale pour les maternelles. D' Avril à Juin Sophie Galenon, la conteuse et  bruiteuse ainsi que Franck Marty, musicien multi-instrumentiste font tous les villages audois. Pendant toute l'année les institutrices et les enfants ont travaillé sur l'eau et appris les chants qui accompagnent le conte.
      Par l'histoire de Malo qui rêve d'être un nuage après un moment de pluie et qui se transforme au gré de son imagination, en mouton, avion, lapin, arbres, clown ainsi de suite et grâce à Sophie et Franck la musique et les sons accompagnent et animent l'histoire. Les enfants, tous en tenus de marin, peuvent suivre aussi les aventure de plouf le poisson rouge qui s'était retrouvé dans une bouteille. Régulièrement les enfants chantent des chants  de gouttes, d'eau accompagnés par des instruments de musique particuliers et venant de pays étrangers. A la fin du conte ils font eux aussi de la musique avec des petites bouteilles.
      Le conte terminé Franck demande au jeune public si il reconnaît les instruments et il les décrit avec patience, tel que le  didgeridoo qui est australien et qui sert à chasser, il utilise aussi le nyckelharpe qui est un violon à touche de Suède. Il emploi aussi une harpe de verre que chacun peut fabriquer avec des verres ou bouteilles et de l'eau.
      Les enfants sont très attentifs et les questions fusent. Par ce spectacle, ils découvrent de nouveaux instruments puis ils ont pu participer en chantant et ils sont fiers du résultats!
Franck et Sophie captive les enfants
les enfants utilisent une bouteille pour faire de la musique

 

DSCN6286.JPG

DSCN6299.JPG

DSCN6331.JPG

DSCN6337.JPG

19:53 Publié dans école | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.