06/07/2014

La romanité et le clos de la Lombarde

un public heureux et intéréssé.JPG

       Vendredi 20 Juin, une exposition sur le clos de la Lombarde a été animée par Mme Thomas-Bescond, vice présidente « des amis du clos de la Lombarde »invitée par Geneviève  Olive, conseillère, et Magali Vergnes,  maire de Névian. Elle a visionné un film parlant de la romanité et surtout de la découverte du clos en 1973 par l'archéologue, Yves Soulier. Raymond Sabrié, archéologue au GRAN (groupe de recherches archéologiques du narbonnais) et sa femme, Maryse y ont participé et se sont occupé de la publication en 5 volumes sur le clos. Le film explique la délicatesse des geste que l'on doit avoir lors de la sortie des différents objets du sol. Il montre aussi la beauté des peintures murales qui sont conservées de manière remarquable. C'est tout un quartier de l'antique Narbo Martius mis à jour, comme une Pompéi en réduction. Il était composé de maisons résidentielles, d'échoppes et de boutiques. Les fouilles ont repéré un ensemble thermal, des restes d'ateliers artisanaux et les vestiges d'une basilique paléo-chrétienne.
     Au musée archéologique de Narbonne sont exposés 90% des découvertes, en particulier, les peintures de femmes dénudées ou un Amour face à un écureuil qui grignote une noix, et bien d'autres aussi intéressante.
     Dans la grande salle de la médiathèque sont exposés des panneaux qui raconte en images le film.
     De nombreuses questions sont posées à Mme Thoma-bescond et à Mr Sabrié, tous les visiteurs sont passionnés et très curieux. Une fois les réponses données, un apéritif convivial a été proposé par Mme le maire et son conseil. Les conversations ont continué dans une ambiance chaleureuse.

grande discussion d'un maire, d'un archéologue et d'une institutrice.JPG

DSC04461.JPG

DSC04458.JPG

Les commentaires sont fermés.