24/07/2014

Le premier jeudi de la culture a été apprécié des enfants et parents

les enfants sont bouche bée.JPG

Pour le premier jeudi de la culture, la compagnie Artemesia a animé cette soirée qui a été rapatriée au foyer, le vent soufflant trop fort. Anne-Laure manie les marionnettes de main de maître. Pour ce conte «Le coussin du chat », elle manipule la marionnette de Gros-câlin, le chat qui a perdu son coussin des rêves, offert par Zlavata, petite écolière délurée et un peu magicienne. Dans le conte, tout objet devient marionnette tel que le lampadaire et la poubelle. Grâce à son bon sens et sa malice, avec Gros-Câlin, elle viendra à bout du mystère.
Les enfants, grands et petits, ont participé à l'histoire, en indiquant les objets qui bougeaient où ceux qui paraissait bizarres. Ils avaient peur pour le chat et ont été soulagés pour la découverte du coussin, finalement perdu par accident.
La compagnie Artemesia utilise les marionnettes pour toucher les enfants plus facilement. Elles possèdent une vertu magique qui rassemble ce qui est éparpillé. Elles ont aussi des qualités essentielles, poésie, gaieté et tendresse, valeurs que les enfants reconnaissent. Ils en ont besoin pour grandir.
     La soirée s'est terminée pour le jeune public trop vite.     
   Le prochain jeudi de la culture est le 24 juillet, à la cour des écoles, à 21 heures. Tous les amateurs de chansons françaises doivent être présent ce jour-là. Le trio Chansonneurs va interpréter 100 ans de patrimoine français. Ils vont reprendre les succès de Trenet, Brel, La pointe... Ce concert de grande qualité fera revivre les belles chansons d'antan.

DSCN7463.JPG

 

les enfants sont bouche bée.JPG

le lampadaire est devenu marionnette lui aussi.JPG

DSCN7476.JPG

Les commentaires sont fermés.