18/01/2015

IL Y A 100 ANS…4 JANVIER 1915 : Décès du Docteur Elie CAZANOVE

artCAZANOVE.jpg

Né le 28 juillet 1867 à Névian, Elie Cazanove suit des études en médecine, avant de devenir médecin comme son père Adolphe (né à Armissan). Cet homme grand pour l'époque (1m73) est engagé conditionnel à la Mairie de Carcassonne le 31 octobre 1887. Il obtient ensuite un sursis de trois années avant le rejoindre son régiment en 1890. Passé dans la réserve, il devient médecin auxiliaire en 1892 à la 16ème section d'infirmiers (Perpignan) puis au 81ème Régiment d'Infanterie (Montpellier). Il est nommé aide major de 2e classe en 1894, se marie avec Charlotte Anne Marie Jeanne Gastilleur en août 1896, accompli une période d'exercices au 212ème Régiment d'Infanterie de Perpignan en octobre 1897, puis devient médecin aide-major de 1ère classe en 1903. Il accompli une période d'instruction au 17ème Régiment de Dragons en 1901, puis une période d'exercices au 143ème Régiment d'Infanterie en 1912. Enfin, il devient chef de l'hopital temporaire n°28 et du n°5, et rejoint l'hopital temporaire n°12 de Castelnaudary juste après la mobilisation le 21 août 1914. Il décède à Carcassonne, en soldat, le 4 janvier 1915 à l'âge de 47 ans. Ses obsèques se déroulent le 6 janvier 1915 à 8 heures à la paroisse St Michel de Carcassonne, avant d'être inhumé au cimetière de Névian (Caveau Alary-Cazanove-Gastilleur). Il avait deux enfants, Medeleine Anna Caroline, née à Carcassonne le 5 avril 1899 et Paul Adolphe Eloi, né aussi à Carcassonne le 29 février 1904.

Sa fiche matricule signale diverses localités où il a habité, successivement Névian, Montpellier (novembre 1891), Paris, rue Crébillon (mars 1894), Névian (avril 1894), Carcassonne au 65 (ou 91 ?) rue Barbès (juillet 1897).

Parallèlement à sa carrière militaire, il fut médecin adjoint de l'hopital et du service de radiologie, Président de la Société d'Obstétrique et de Gynécologie de Toulouse. Dans sa séance du 15 janvier 1915, le Président de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude, Mr Guiraud, annonce la mort du Dr Elie Cazanove, membre de ledite société depuis 1898 (15 ans !). Il fut également vice-président de (1904). En 1893, il a écrit sa thèse de médecine (87 pages) imprimée chez Hamelin frères à l'imprimerie centrale du Midi : "Des conditions de l'antisepsie et de l'asepsie à la campagne". Mesdames Cazanove verseront 200 francs en 1921 pour l'érection du monument aux morts de Névian.

Pour toute information complémentaire, contacter Gilles Sentost 06 14 86 55 00 ou gilus@wanadoo.fr

Les commentaires sont fermés.