18/01/2015

IL Y A 100 ANS…5 JANVIER 1915 : Décès du Sergent Gustave CASSAN

 

artCASSAN.jpg

 

Né le 7 février 1885 à Névian, sans doute dans l'actuelle rue de Nobles, Gustave Cassan est engagé volontaire pour 3 ans en octobre 1905 à la Mairie de Narbonne pour le 100ème Régiment d'Infanterie à Tulle. Il devient caporal en septembre 1906, puis sergent en mars 1908. Il se marie avec une institutrice Mlle Gouiry (à l'Ecole de la rue d'Arago à Narbonne) durant les vacances de Pâques 1908. Rappelé à la mobilisation, il est incorporé le 11 août 1914 au 80ème Régiment d'Infanterie de Narbonne, et meurt au combat le 5 janvier 1915 à Auchy la Bassée (devenu Auchy les Mines en 1926, Pas de Calais). Son corps sera réinhumé en novembre 1921 dans le cimetière de Narbonne. Ce sera le seul des trois instituteurs du Collège de Narbonne tués au combat à reposer en terre narbonnaise.

Il était entré à l'Ecole Normale primaire de Carcassonne en octobre 1902, et sorti major de sa promotion en juillet 1905 après avoir obtenu son brevet supérieur (juillet 1905) et son certificat d'aptitude pédagogique (juillet 1906). Nommé instituteur stagiaire à Roquefeuil (mai 1905), instituteur adjoint à Ouveillan (octobre 1906), titularisé en janvier 1907, et nommé instituteur délégué à titre provisoire puis définitif au Collège Victor Hugo où il réside dès juin 1908. Son séjour à l'Ecole Normale est particulièrement éloquant : "excellente conduite, caractère droit, franc et aimable, très bonnes manières, application constante, esprit précis, ouvert à toutes les formes de l'activité intellectuelle, aptitude à l'enseignement très marquée, sens accusé de l'enseignement méthodique, de l'autorité et du goût". Le Directeur de l'Ecole Normale précise même qu'il "sera partout à sa place, même dans une classe nombreuse et difficile. Il fera un excellent adjoint dans une école en ville".

A noter un courrier daté du 31 décembre 1906 du Maire d'Ouveillan qui proteste auprès de Monsieur l'Inspecteur d'Académie contre le départ de Gustave Cassan vers un nouveau poste : "je proteste contre le déplacement de Mr Gustave Cassan, instituteur adjoint, qui a montré pendant le dernier trimestre 1906 toutes les qualités désirables pour un membre du personnel enseignant. L'administration municipale désire garder cet instituteur". Enfin, l'inspecteur primaire termine ainsi son rapport d'inspection en date du 19 janvier 1907 : "Mr Cassan est un jeune maître plein de bonne volonté, qui a l'habitude de faire des expériences de sciences, qui se tient et se conduit bien. Il est fort apprécié par les familles et les autorités locales. Intelligent et consciencieux, il fait sa classe avec zèle et obtient des résultats satisfaisants. Il y a lieu de lui envoyer une lettre de félicitations. Note 15/20"

Son nom est gravé sur le monument aux instituteurs de l'Aude morts durant la guerre de 1914-1918 à l'Académie de Carcassonne. Il figure également sur le Livre d'Or de la Ville de Narbonne. Son petit frère Ludovic deviendra lui aussi instituteur, puis sous-préfet de l'Aude et enfin 1er adjoint au Maire de Narbonne. Ludovic repose au cimetière de Névian avec ses parents, Louis et Marguerite Laffon.

Pour toute information complémentaire, contacter Gilles Sentost 06 14 86 55 00 ou gilus@wanadoo.fr

 

Les commentaires sont fermés.