10/10/2012

Dal Mouli présente le film tourné dans une menuiserie fermée depuis 1950

le chariot derrière le photo d'Antonin.JPG

Le 31 Octobre 2009, Alain Olive a invité toute l'équipe de l'association Dal Mouli pour leur faire visiter la menuiserie de son grand père qui est resté en état depuis sa fermeture, le 31 Décembre 1950. Désirant transformer le hangar qui héberge cet ancien lieu de travail. Il fait appel à cette association car il estime qu'elle est la mémoire vivante du village. Un film fut fait.  Pierre Prouvèze et Alain Olive décident de le faire découvrir aux néviannais qui le désirent un soir d'Août 2012.La photo d'Antonin et de sa femme Zélia apparaît sur l'écran  et la vie de cet homme se raconte. Né en 1884, dans les Corbières à Cascatels. Il commence à travailler avec son père, menuisier lui aussi, puis se perfectionne auprès d'un artisan à la Nouvelle, à Lézignan et termine son apprentissage à Névian chez Mr Bailac.
 De retour de la guerre en 1919 il créé son atelier avec ses outils ainsi que ceux de Mr Bailac et ses comptes.
Les visiteurs les découvrent toujours à leur place: les équerres, des compas et trusquins. Plus loin bien accrochés tous les outils à découper ou à débiter attendent :différentes scies de long,  à guichet, à métaux ,égoines et le passe partout.
Près de la table de travail, le film montre les séries de rabots bouvets qui servaient à faire des rainures,  des languettes ou des moulures, les rabots Guillaume qui arasait, puis le riflard qui dégrossissait le travail.
Les spectateurs écoutent  Alain montrer sur la pellicule tous les autres outils, ceux qui permettent  d'assembler les pièces précédentes, les chevilles et la colle chauffée grâce à la forge que l'on voit dans un coin.
De nombreux outils étaient encore disposés sur le mur prêt à être utilisés, dont ceux aussi d'ébénisterie car Antonin était aussi ébéniste.
Le film a pour titre « Où est passé le chariot », mais pourquoi? L'explication vient plus tard: Antonin utilisait un charreton bleu pour transporter les cercueils et d'autres charges. Il fut réquisitionné par les allemands lorsqu'ils avaient envahi la région. Ce geste n'étant pas aprécié par Antonin, en prenant des risques il le récupéra et le cacha pendant la guerre. Personne ne sut où!
A nos jours il est dans le jardin.
Ce fut 30 mn de plongeon dans le monde du bois qui a passionné le public. Après le film beaucoup ont posé de questions aux quelles Alain et Pierre répondaient. La soirée s'est terminé dans la joie et pour certains un grain de nostalgie  rentrait avec eux.

Pierre et Alain répondent aux questions.JPG

pierre raconte devant un public attentif.JPG

 

18:40 Publié dans Dal Mouli | Lien permanent | Commentaires (0)

Le bulletin d'histoire Dal Mouli est paru

Réunion Dal Mouli pour le n° 38.JPG

Depuis quelques jours, les néviannais curieux de la vie d'autrefois de leur village  peuvent acheter dans les commerces le n°38 du bulletin d'histoire écrit par Dal Mouli. Il raconte la visite de la menuiserie d'Antonin Olive qui a été faite le 31 Octobre 2009. Le film de  cette visite a été projeté cet été le 16 Août.
le second chapitre décrit l'inventaire  des manuscrits retrouvés par Alain Olive, le petit fils d'Antonin. Plus loin de nombreuses photos représentant le menuisier et sa famille et montrant les divers outils utilisés par l'artisan (les rabots ,les variopes, le doloire, les gouges et autres)
Un chapitre alimente une réflexion sur l'histoire et la mémoire de la région en particulier des caves coopératives qui disparaissent  et à Marcelin Albert.
Pour terminer ce bulletin, Jean des Corbières revient faire un portrait« imaginaire » d'Antonin.
Si vous désirez en savoir plus n'hésitez pas à vous procurer ce n°38.

18:10 Publié dans Dal Mouli | Lien permanent | Commentaires (0)

07/08/2012

Dal Mouli fait découvrir le village

prêt pour la visite.JPG

Tous les samedi matins à 10 h, Pierre Prouvèze, mémoire vivante du village ( Pierre film tous les moments forts de Névian. )  au nom de l'association Dal Mouli fait visiter le village à toutes les personnes qui désirent  mieux le connaître . Il les attend devant la petite borne 24, creusée sur le devant de porte de la mairie. Cette borne indique qu'ils se trouvent à 24 m au dessus du niveau de la mer. Puis il fait le tour du village en 1 h 45 pour découvrir tous les endroits importants, comme la maison du purgatoire qui préparait les corps pour leur dernier voyage, puis le pressoir communal, la cave Oscar Fontvieille, et autre. Il termine à la cave coopérative, pour faire découvrir ses crus.
Venez rejoindre Pierre tous les samedis à 10 h devant la mairie. Vous serez surpris de découvrir votre véritable village!

20:59 Publié dans Dal Mouli | Lien permanent | Commentaires (0)