03/01/2015

de la magie pour Noël

DSCN4258.JPG

L'association des parents d'élèves « la farandole »a fait venir le magicien, Alain Miès, pour animer un spectacle pour tous les écoliers néviannais. Pendant 40 minutes il a fait fort impression avec les tous petits. Il faisait apparaître des fleurs, des nœuds dans les cordes et soudain un livre brûle, les jeunes sont interloqués. Il avait un nez long comme une sorcière, Il pourrait faire peur  mais il les fait rire devant son air ahuri et naïf.
A 10 h 45 les primaires arrivent. Le magicien les  fait participer à ses tours. Il fait monter sur scène la jeune Jade, qui est fière de l'aider. Après ses nombreux tours qui étonnent et surprennent. Il les guide vers un merveilleux imaginaire et les fait rire. Mais la fin arrive et il raccompagne son aide d'un moment et salue sous des applaudissements frénétiques.
Une belle matinée intéressante qui se termine trop vite!

DSCN4263.JPG

DSCN4276.JPG

DSCN4286.JPG

DSCN4278.JPG

les gagnants de la loterie de la paroisse

DSC00819.JPG

     Avant  la sortie de la messe du 14 décembre il a été nommé les gagnants de la loterie de la paroisse qui va compléter la somme déjà récoltée par le village pour le téléthon.
    Jackie Camus a gagné la tête de Toutankhamon
    Agnès Roucoule de Moussan, la corbeille garnie,
    Paul Crémona de Nimes, le parfum et les livres,
    Simone Zimermann un bon d'achat de la boucherie « Néviande »,
    Mireille Roquefort des bouteilles de vin.
  Bravo aux gagants et merci à tous les participants.

20:13 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0)

La fête du village

DSCN4493.JPG

 

    En fin d'après midi, vendredi 12 décembre, juste après le spectacle de Noël des enfants, un  cortège s'est formé à l'école accompagné des 3 peluches géantes « convoquées » par la municipalité( Mickey et sa fiancée avec un bonhomme de neige) ainsi que la fanfare de « l'en train » Il s'est dirigé vers le caveau et  les manèges qui sont prêts à accueillir les villageois pendant 3 jours.
    La mairie a offert à tous les enfants qui ont participé au cortège un ticket pour faire des tours et ils en ont profité immédiatement.  Les tous petits ont escaladés des voitures, une girafe, un éléphant ou des avions, d'autres sont partis à la pêche aux canards.  Les plus grands et un peu « casse cou » ont choisi les petites ou grandes voitures tamponneuses. Pendant ce temps au caveau, une dégustation bien sympathique se faisait avec la fanfare de l'en train pour animer.
      Jusqu'à dimanche, parents et enfants ont pu s'amuser ensemble aux tamponneuses mais aussi au tir au fusil et aux jeux de hasard.
       Le vendredi soir à 21 h une pièce de théâtre a été proposée aux adultes et le samedi soir à 22 h l' orchestre California  a animé le bal annuel de la fête de Névian.
       Ces 3 jours ont été un plaisir pour chacun, un grand bravo à la municipalité et aux « Dynamics ».

   

DSCN4495.JPG

DSCN4507.JPG

P1050368.JPG

20:11 Publié dans fêtes | Lien permanent | Commentaires (0)

à la cantine de nombreux cadeaux sont posés devant le sapin.

DSCN4242.JPG

   Jeudi 18 décembre, à la cantine, les enfants ont eu droit à un repas de fête accompagné de quelques élus. Mais les enfants attendaient impatiemment que la salle d'étude ouvre. Un sapin illuminé les attendait, couvert de cadeaux.
 Comme chaque année, à tour de rôle les enfants des plus petits aux plus grands choisissent un paquet et l'ouvre frénétiquement. Ils découvrent des jeux de sociétés de toutes sortes. Pendant la garderie ils pourront  jouer ensemble et découvrir de nouveaux jeux.

DSCN4218.JPG

DSCN4223.JPG

DSCN4230.JPG

DSCN4232.JPG

20:05 Publié dans école | Lien permanent | Commentaires (0)

dans les maisons certains ont rivalisé dans l'originalité des crèches

DSCN4480.JPG

     dans un salon, une représentation du centre du village sert de décors pour une crèche. Un villageois passionné et doué des ses doigts a réalisé la mairie, l'église et quelques commerces en carton pâte. Chaque année il fabrique une pièce de plus, ce qui étoffe le centre ville d'année en année.  Dans une autre maison, dès l'entrée le couloir s'illumine, un immense sapin tout de blanc vêtu trône  dans le salon entouré de pères Noël de toutes sortes. Plus loin, une autre famille a recréé un crèche traditionnelle qui tient tout un pan de mur.
       La tradition de Noël ne se perd pas et chacun suivant ses moyens se met à la tâche pour le plaisir de la famille et des amis.

DSCN4482.JPG

DSCN4330.JPG

DSCN4328.JPG

DSCN9498.JPG

19:43 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0)

les décors du village

DSCN9815.JPG

   En entrant dans le village, des guirlandes colorées illuminent  les rues, la mairie a une cascade de lumières blanches sur sa façade ainsi que sur les grilles de l'école. Sur la place de la fontaine, un énorme ours éclairé a rejoint le loup et le cerf près de la cabane dans la neige. La boite aux lettres du père Noël n'a pas était oubliée. Dès que vous postez votre courrier dans la soirée, levez les yeux et vous verrez le clocher habillé de rouge avec un socle brillant de tous ses feux. Les employés municipaux ont œuvré de nombreux jours pour le plaisir des néviannais.

DSCN9538.JPG

19:33 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0)

Dernière représentation du monologue de Mireille Huchon

DSCN4496.JPG

     Grâce au Grand  Narbonne, dans le cadre de la Tempora, le village a reçu la dernière représentation de la pièce de théâtre  « Orgasme adulte échappé du zoo » de la compagnie des 7 roses dirigée par Bernard Laborde et Mireille Huchon, le vendredi 12 décembre pour sa fête.  C'est cette dernière qui interprète le monologue de cette pièce. La salle comble a été captivée par cette actrice  qui a été pendant plus d'une heure, formidable. Elle interprète une jeune femme au foyer ordinaire et par l'intermédiaire d'un voisine qu'elle découvre en face de sa fenêtre, elle dévoile petit à petit sa vie. Sa  journée, agrémentée par de la musique dans toutes les pièces, ce qui lui tient compagnie, elle est « sonné » par son beau- frère plâtré entièrement, à part sa main baladeuse, et les pleurs de son bébé. Entre le ménage et le repassage, elle se lance dans   des danses frénétiques et langoureuses. Parfois elle lit et découvre des gestes ou sensations qu'elle ne connaît pas, par exemple l'orgasme, qu'elle décèle grâce à un jeune professeur d'anglais qui tombe amoureux d'elle.
     Le public réalise, au cours de son monologue qu'elle est enfermée par son mari. Petit à petit elle apparaît comme une femme fragile et malheureuse.  Elle est poignante dans ses confidences mais fait sourire pendant ses démonstrations de danse ou son franc parler. Le final de la pièce n'est pas moral mais soulage l'auditoire.  Mireille Huchon a été captivante, réaliste et émouvante, elle a tenue en haleine son public, qui n'a pas vu le temps passé et qui a apprécié sa soirée.

DSCN4497.JPG

DSCN4499.JPG

19:28 Publié dans spectacle | Lien permanent | Commentaires (0)